Écrit par Anthony Tache difficile pour Jean-Michel,  le Directeur de Compétition

Jeudi 11 Août 2011 : Avant dernière épreuve du Concours.

La matinée est ensoleillée, c'est bon signe ou pas ? on ne sait même plus ...

Toujours est-il qu'aujourd'hui, ce sera du Thermique Pur, mais avec des Cirrus. Beaucoup de Cirrus. Et du vent. Et un plafond prévu de 1000 mètres.

Evidemment, ce ne sont pas des conditions exaltantes en temps normal, mais comme justement depuis le début du concours, le temps n'est pas normal, on va donc se dire qu'au moins nous ne sommes pas sous la pluie ...

 

Et puis, on peut toujours se consoler en se disant que dans toute l'Europe, la météo est déplorable depuis pas mal de temps. Par exemple, aux Championnats du Monde Juniors en Allemagne qui se déroulent en ce moment, ils en sont déja à 3 épreuves annulées ...

Mais revenons à Bailleau ...

 

Aujourd'hui au programme, épreuves sur secteurs (AAT) pour tout le monde. Compte tenu de l'incertitude sur la météo, les rayons des secteurs de virage sont plutôt importants. 

Rendez-vous à 12h30 en piste pour les premiers décollages. Mais pendant l'heure du repas, déjà, nous devinons que le moment de l'envol sera retardé, car un épais "couvercle" de Cirrus est sur Bailleau. L'ensoleillement est donc très atténué, et donc les ascendances aussi.

 

Le soleil nous nargue par de brèves apparitions au travers de trouées dans les Cirrus

Le soleil nous nargue par de brèves apparitions au travers de trouées dans les Cirrus, mais elles ne durent que le temps de nous réchauffer, puis à nouveau le couvercle laiteux se referme ... 

Donc, décollages retardés. L'image satellite nous laisse espérer un créneau sans Cirrus un peu plus tard, alors nous attendons, et nous nous occupons comme nous pouvons ...

 

Finalement, à 14h30, les Grands Vols décollent. Mais il semble que ce soit loin d'être évident, puisqu'ils ne parviennent pas à se diriger vers leur ligne de départ située au sud du terrain : ils spiralent péniblement vertical Bailleau, à des altitudes peu confortables. Cela dure un moment, puis Le Directeur de la Compétition se rend à l'évidence, le créneau ensoleillé va arriver trop tard pour permettre le lancement de l'épreuve des Grands Vols, et donc des autres classes également.

 

Déballastage généralisé de la classe Vitesse, après l'annonce de l'annulation de l'épreuve du jourA la radio il annonce que l'épreuve est annulée pour tout le monde, ce qui provoque l'atterrissage presque immédiat des planeurs des Grands Vols qui étaient au dessus de la piste, suivi du déballastage des planeurs de la classe Vitesse, et le retour au hangar ou au parking : une fois de plus, la journée se solde par une épreuve annulée. Il va donc falloir s'occuper pour la fin de l'après-midi. Au moins aujourd'hui, nous n'avons pas rentré les planeurs sous la pluie !

 

.


blog comments powered by Disqus
Mise à jour le Samedi, 13 Août 2011 02:41