Écrit par Anthony

Le ciel au décollage hier VendrediLes journées d'hier Vendredi et d'aujourd'hui Samedi, malgré des structures totalement différentes, ont eu toutes les 2 la même conclusion : aucune épreuve.

En conséquence, nous tenons à vous mettre en garde : la vue de la page Résultats du site web du concours, avec ses 3 lignes successives de journées annulées, peut provoquer chez certaines personnes une crise de décrochage accompagnée de mouvements d'ailerons incontrolés ...

 

Petit retour sur ces 2 journées :

 

Vendredi 05 Août : encore un réveil pluvieux, les pilotes commencent malheureusement à connaître ce triste refrain.

Pourtant, aucun SMS reçu, l'heure du briefing est donc maintenue. Et en effet, au cours de la présentation de la météo, Eric nous informe qu'un créneau de vol est envisageable, car malgré la forte humidité, les modèles météorologiques prévoient que le risque sera modéré de devoir affronter des averses, et compte tenu de l'allure du sondage aérologique, il est probable que des ascendances exploitables se développent pendant l'apres-midi. (Où l'on verra plus tard que les modèles ne sont que des modèles).

La classe Vitesse doit décoller en premier, afin de s'assurer que si seule une classe peut partir, ce soit elle. Donc, comme prévu, premiers décollages à 15h, sous un ciel chargé mais prometteur (il faut bien être optimiste). Les concurrents parviennent tant Kamarggbien que mal à rester en l'air sous 700 mètres de plafond, mais très vite, une ligne de grains à l'Ouest se transforme en énorme Cumulonimbus se dirigeant droit vers le terrain. Le ciel s'assombrit rapidement, les décollages sont stoppés, et ceux déja en l'air doivent se reposer ou se vacher car cela devient impossible de rester en l'air. Puis le déluge s'abat sur Bailleau, comme le montrent les photos du jour. On a rarement vu autant d'eau tomber en si peu de temps. Finalement, l'épreuve sera annulée, avant l'ouverture de la ligne. Mais avec tout de même une dizaine de planeurs vachés ! Et la journée se termine sur un superbe ciel de traîne, avec tous les planeurs dans la boue (sauf 1G qui est parvenu, grâce au moteur, à passer derrière le Cb, pour profiter d'une superbe masse d'air avec 1500 mètres et 2.5 m/s jusqu'à Tours, et retour)

 

Cliquez ici pour la gallerie des photos du Vendredi 5 Août

 

Samedi 06 Août : ce matin, grisaille comme souvent en ce moment, mais pas de SMS pour annoncer de mauvaises nouvelles. Mise en piste, puis pendant le briefing, Eric nous explique que dans sa prévision de 8h, Michel Klich pense qu'un petit créneau sera possible à l'arriere de la traîne dans laquelle nous sommes situés depuis hier soir, et à l'avant du front chaud qui arrive sur nous, précédé de son cortège de nuages d'altitudes défavorables au vol à voile. Mais c'est étrange, dans son exposé, Eric emploie des temps inusités comme le futur antérieur ou le subjonctif du plus que parfait : autant d'indices qui font que nous ne sommes pas surpris lorsqu'au final, nous entendons que le petit créneau de vol Préparation des abris au cas ou il pleuvrait ce soirenvisagé 2h plus tôt par Michel va s'avérer finalement trop peu probable pour qu'une épreuve soit lancée aujourd'hui. Et voila, 3ème jour consacutif sans épreuve, et tous les planeurs à évacuer de la piste apres le brief. Satanée météo. 

 

En attendant, ce soir, c'est la traditionnelle soirée Club de mi-concours (déjà !), et la journée a été consacrée pleinement aux préparatifs, par les charmants bénévoles que sont Valérie, Nathalie, Gilles, Granck, Jean-Pierre, enfin, la fine équipe habituelle ...

Et ce soir, il va falloir préparer les abris au cas ou il pleuvrait :)

De nouvelles infos demain, peut-être, si le webmaster décolle et ne finit pas aux vaches :)

 

Cliquez ici pour la gallerie des photos du Samedi 6 Août


blog comments powered by Disqus
Mise à jour le Mardi, 09 Août 2011 08:46